« je l’ai fait pour les gens qui ont besoin du mariage »

By 15 mars 2021No Comments

Interview de CHI Chia-Wei le 10 août 2020

CHI Chia-wei () a lutté pour les droits LGBT à Taiwan sur plus de 4 décennies. Il est né en 1958. 

En 1986, il a déposé au Bureau notarial de la Cour du District de Taipei une requête pour une licence de mariage. Sa demande a été rejetée. Il a fait appel au Yuan législatif, le Parlement de Taiwan. Mais l’appel a été rejeté. Par la suite, il fut détenu en prison durant 162 jours. 

En 1994, le Ministre de la Justice décidait que le mariage est réservé aux couples hétérosexuels. Il a tenté une troisième fois d’obtenir une licence de mariage en 1998. Sa demande a été rejetée. Par conséquent, il a interjeté appel en octobre 2000 auprès du Conseil de Grande Justice. Un juge a rejeté son appel. 

Pour la 4e fois, le 21 mars 2013, il a soumis une demande pour une autorisation de mariage. La requête a été rejetée. Par conséquent, il a fait appel auprès du Département des Affaires civiles du Gouvernement de la Ville de Taipei. Il a invoqué la constitutionnalité du droit invoqué, et par conséquent le Département a posé la question auprès de la Haute Cour administrative de Taipei, puis à la Cour suprême administrative, et enfin à la Cour constitutionnelle. 

Le 24 mai 2017, dans son interprétation n°748, la Cour constitutionnelle de Taiwan décide que l’exclusion des couples de même sexe du mariage est inconstitutionnelle en raison des principes d’égalité et de la liberté de se marier. Par conséquent, la Cour constitutionnelle a donné 2 années au Parlement pour modifier la loi, autrement les couples de même sexe seraient autorisés à se marier après le 24 mai 2019. 

Le 24 novembre 2018, le peuple taïwanais a voté à 72% contre l’ouverture du mariage aux couples de même sexe lors d’un référendum. Cependant, le Gouvernement propose la modification du Code civil et la loi est votée le 17 mai 2019 pour une entrée en vigueur le 24 mai 2019 dans le respect de la décision de Cour constitutionnelle. 

Par conséquent, nous pouvons considérer que CHI Chia-Wei est à l’origine du mariage pour tous à Taiwan, en raison de son implication judiciaire réussie. Taiwan est le premier pays d’Asie à avoir le mariage égalitaire. A noter que le mariage n’est ouvert que pour les citoyens taïwanais ou bien si le citoyen étranger provient d’un Etat où l’égalité des droits est en vigueur. 

Interview de CHI Chia-Wei réalisé le 10 août 2020, par SIL

en chinois (Mandarin) et traduction en anglais

Comment et pourquoi avez-vous demandé le mariage en 1986?

En 1973, l’homosexualité était considérée comme une maladie mentale. J’ai pensé que peut-être nous pourrions discuter du mariage et des droits humains pour atteindre l’égalité. Les gays n’ont pas à faire un coming out, car c’est une question de droits humains et d’ailleurs les hétérosexuels ne font pas de coming out. J’ai pensé que nous devions le faire maintenant. 

Je n’ai pas travaillé depuis que j’ai 28 ans, car j’étais en prison et après mon partenaire m’a soutenu. En tant qu’étudiant, j’avais des livres de droit et j’ai obtenu de l’information sur ces sujets et les procédures. Je voulais juste soulever ces questions auprès du public. Ce n’était pas difficile. Le coût des procédures à Taiwan n’est pas élevé, donc les citoyens peuvent déposer des requêtes facilement. 

Vous saviez que les autorités vous diraient non?

A ce moment, la discrimination des gays était généralisée dans le monde. Le mariage donnait une protection pour les hétérosexuels. J’ai pensé que les gays devait l’avoir également, pour leur protection. Au travail, dans les études, la discrimination existait et peut-être il était nécessaire de change cela. 

Dans les années 1970, Taiwan ne criminalisait pas les relations homosexuelles, contrairement au Royaume-Uni dans le passé, la situation était différente. Je voulais discuter des droits humains, il n’y avait pas de liberté, je voulais aborder cela, je suis allé en justice à cause de cela. J’ai commencé par une commission spéciale du parlement. 

Avez-vous fait de la prison en raison de cette demande de mariage?

Oui, car ma demande a été rejetée par le Gouvernement, j’avais interrogé le Gouvernement. J’ai fait 162 jours de prison en 1986.

Pourquoi être allé en justice en 2000?

Après 5 demandes effectuées avant l’an 2000, toutes les requêtes étaient immédiatement rejetées. Alors j’ai décidé d’aller vers une cour supérieure. 

Quels étaient les coûts pour toutes ces procédures aux niveaux administratifs et judiciaires? 

Il n’y avait pas de coûts. Je me suis senti comme Don Quichote avec mes idées, car le Gouvernement refusait mes demandes et l’histoire continuait. 

Est-ce que vous aviez un avocat ou bien vous avez fait tout cela tout seul? Etiez-vous soutenu par une association ou bien par un parti politique?

J’étais seul, je n’avais aucun avocat, aucun parti politique ou aucune association n’était avec moi. Je pense que c’était difficile d’avoir un avocat car il n’aurait eu aucune idée sur la compréhension du mariage égalitaire. 

Quelle était votre motivation pour lutter pour l’égalité du mariage?

Quand j’étais jeune, pas beaucoup de gens voulaient changer la société, alors je voulais aider de jeunes gays. 

Qu’est-ce que vous pensez du référendum de 2018 lorsque le peuple taïwanais a voté contre l’égalité des droits au mariage?

Sur ce référendum, c’était une blague, car les organisations voulaient changer le résultat, même si elles allaient perdre. Beaucoup de vieilles personnes et autres n’avaient aucune idée sur le sujet. C’était une manipulation de ces organisations. 

Peut-on considérer que vous êtes le père du mariage pour tous à Taiwan?

Dans les médias, sur le mariage pour tous, j’étais le seul à en discuter, mais je ne l’ai pas créé.

Comment les autorités et le peuple taïwanais vous considèrent-ils après ces luttes? 

Encore de nombreux gays n’aiment pas le mariage pour tous car ils n’aiment pas le mariage tout court. Mais je l’ai fait pour les gens qui ont besoin du mariage. 

Il y avait très peu de gens en 2003 lors de la première gay pride à Taiwan et aujourd’hui ils sont 50 000 personnes car la société a changé et les gens l’acceptent. L’agenda change et il y a une nouvelle loi anti-discrimination maintenant et les gens acceptent plusieurs modes de vie. 

Le mariage pour tous appartient à une société qui a déjà changé. Même si certaines organisations religieuses s’y opposent toujours aujourd’hui. 

Quels sont vos conseils pour quelqu’un qui lutte pour le mariage pour tous dans d’autres pays? 

Nous ne pouvons pas utiliser Taiwan comme une expérience car d’autres pays ont d’autres lois. Par exemple, à Hong Kong, cela coûte 3 000 euros pour déposer une requête en justice, c’est une autre situation, alors qu’à Taiwan c’est gratuit. Au Japon, certaines relations homosexuelles sont reconnues, donc il y a moins besoin. Aux Etats-Unis, il a été nécessaire de promouvoir l’égalité des droits, une thèse de doctorat a été écrite en 1994 alors que le mariage pour tous est entré en vigueur. Donc il n’y a plus de besoin aux Etats-Unis. 

A Taiwan, il a fallu 31 ans d’attente. C’est un processus très long. 

Depuis 1986, vivez-vous en couple avec la même personne? 

En 1986, j’ai déposé une demande sans partenaire. Depuis 1988, j’ai un partenaire, mais je l’ai fait pour tout le monde.

Quelles sont vos luttes aujourd’hui? 

Je lutte pour mes amis. Aujourd’hui 28 pays reconnaissent le mariage pour tous et demain je vais en justice pour obtenir la reconnaissance des mariages de personnes étrangères de même sexe à Taiwan.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.